snu.jpg (6755 octets) SNUipp 22 u.jpg (42092 octets)

Adresse des enseignants des écoles aux parents de leurs élèves






Madame, Monsieur,

Depuis près de 3 mois, de très nombreuses écoles sont dans l'incertitude concernant leur avenir à la prochaine rentrée scolaire.
Les décisions de l'Inspecteur d'Académie sont aujourd'hui connues.
Nos inquiétudes concernant cette rentrée 2000 sont confirmées :
- de nombreuses fermetures de classes ont été prononcées qui ne permettront pas aux enfants de ces écoles d'apprendre dans de bonnes conditions,
- près d'une vingtaine d'écoles qui espéraient une ouverture n'obtiennent pas satisfaction,
- aucun moyen supplémentaire n'a été mis en faveur des enfants en difficulté scolaire,
- aucune mesure en faveur du remplacement,
- aucune mesure en faveur de la formation continue des enseignants,
- aucune mesure en faveur de l'aide apportée aux directrices et directeurs d'école...

Au moment où s'exprime à l'échelle de toutes les régions, l'exigence d'une politique ambitieuse pour l'Ecole, ce constat est consternant !

L'Ecole, la formation sont des outils pour permettre aux enfants d'aujourd'hui de devenir, demain, des citoyens s'insérant, tant socialement qu'humainement, dans la société.
Il faut transformer l'Ecole, pour lui permettre de répondre efficacement aux besoins de tous les enfants.
Il faut faire de la gratuité de l'école, non plus un vague objectif mais une réalité qui ne peut reposer sur les seules municipalités ou les seuls bénévoles des associations.
Pour cela, il faut concertation et moyens.
Pour cela, il faut des personnels formés et non plus précaires.
Enseignants des écoles, nous voulons, avec nos collègues des collèges et lycées, les infirmières, l'ensemble des personnels de l'Education nationale une politique ambitieuse en faveur de la réussite de tous les élèves.
Cette ambition, le gouvernement doit l'entendre et la mettre en œuvre. Il doit, dès aujourd'hui, passer aux actes !
Pour toutes ces raisons, nous sommes, aujourd'hui, en grève.
Pour toutes ces raisons, nous serons en grève le vendredi 24 mars.
Pour toutes ces raisons, nous manifesterons à Paris le vendredi 24 mars.

A fond(s) pour le Service Public !





mail8.gif (3473 octets) Pour contacter la section départementale : snu22@snuipp.fr
Accueil